Historique

2018

Gros renouveau :
Le comité est composé de Sandra Dufour (présidente), Michaël de Rassenfosse (Trésorier) et Marylin Brulez (Secrétaire).
Le club change de nom et devient « Et si Mons dansait ».
Les statuts sont complètements revus afin de donner plus de pouvoir aux membres du club.
La rentrée 2018 voit un peu de rafraîchissements au niveau des membres : 60 inscrits.
Des suites de l’AG extraordinaire de novembre 2018, Pascal Vivegnis reprend le poste de secrétaire.

2015-2017

Le comité n’arrive pas à trouver de nouveaux membres administrateurs et le nombre de membres adhérents diminue.
– 2015 : 70 membres
– 2016 : 56 membres
– 2017 : 40 membres

2013

Le comité est composé de Luce Moulard (présidente), Michel Laforge (Trésorier), Marylin Brulez (Secrétaire) et Luce Hannecart (Membres consultants). 77 membres font parties du club.

2011

Le comité se réduit un peu Luce Moulard (présidente), Michel Laforge (Trésorier), Marylin Brulez (Secrétaire), Luce Hannecart et Michèle Algrain (Membres consultants). 82 membres font parties du club.

2008

Le comité est à nouveau changé et est donc composé de Luce Moulard (présidente), Michel Laforge (Trésorier), Marylin Brulez (Secrétaire), Luce Hannecart, Patrice Honoré et Eliane Lagrange (Membres consultants). 88 membres font parties du club.

2004

Alhponse Dayez arrête la présidence qui est reprise par Luce Moulard (en intérim dans un premier temps). Le club compte 71 membres. Le comité se compose alors de Luce Moulard (présidente), Michel Laforge (Trésorier), Frédéric D’alfonso (Secrétaire), Alphonse Dayez, Luce Hannecart, Danielle Faure et Donato D’alfonso (Membres consultants).

31 mars 1999

Création de l’ASBL « L’amitié par la danse » qui comptait 102 membres.
Le comité était composé de :
– Alphonse Dayez (président)
– Michel Laforge (Trésorier)
– Jean-Claude Bonaert (Secrétaire)
– Luce Moulard (Membres consultants)
– Luce Hannecart (Membres consultants)
– Martine Delronge (Membres consultants)
– Robert Adam (Membres consultants).
Les membres effectifs (faisant partie du comité) ont seuls pouvoir sur l’ASBL.